Eco consommation
Verdir le mining de cryptomonaie

Verdir le mining de cryptomonaie

Comme vous pouvez facilement l’imaginer, l’activité de minage de cryptomonnaie est très énergivore. Chaque année, la consommation mondiale liée au bitcoin représente la consommation annuelle de le Suisse. Autant vous dire qu’il n’est pas aisé de reverdir cette industrie…

Comment fonctionne la création de cryptomonnaie?

La création de monnaie virtuelle ou mining est une opération demandant des capacité de calcul phénoménales. Pour obtenir 1 Bitcoin, il faut solutionner des milliers d’opérations de calculs pour créer des blocs qui composent la monnaie virtuelle. S’il y a quelques années, il était possible de miner du bitcoin ou toute autre monnaie virtuelle avec un ordinateur de bureau. Maintenant les puissances de calculs nécessaires ont beaucoup évoluées et il faut utiliser des machines optimisées pour chaque monnaie virtuelle pour espérer rentabiliser son investissement.

Coût énergétique, la variable essentielle en minage de cryptomonnaie

Le mining de cryptomonnaie est réalisé à partir de ressources de calcul de milliers d’ordinateur plus ou moins optimisés pour cette action. Chaque personne, peut participer à son niveau à cette activité qui s’avère rentable pour les spécialistes qui ne laissent rien au hasard. Car dans cette industrie, chaque cent compte. Une variable très importante pour tirer des bénéfices en minage de Bitcoin ou autres monnaies virtuelles est le tarif du KWh d’électricité. Les autres variables beaucoup moins faciles à maîtriser (coût du matériel, frais d’installation, climatisation des centres de minage, important, etc…). Restant assez semblables, ces paramètres liés au minage sont très observés par des groupes de passionnés et certaines configurations sont même conseillées pour atteindre la rentabilité avec des calculs très précis du ration capacité de minage/coût de fonctionnement.

C’est pourquoi, on retrouve 60% de la capacité de calcul du Bitcoin en Chine dans la province du Sichuan. Là-bas, le kilowatt/heure y est bon marché grâce à un nombre conséquent de barrages hydroélectriques qui fournissent une très grande quantité d’énergie à un tarif très avantageux… un vrai paradis pour les mineurs de Bitcoin.

Alors, comment verdir le mining de cryptomonnaie ?

A l’heure actuelle, toute cette énergie sert à alimenter les machines optimisées pour le minage et partent ensuite en chaleur qui doit être évacuée par des systèmes de climatisation. Cette façon de procéder est doublement aberrante au niveau écologique, car la chaleur produite par les ordinateurs est perdue. Et en plus on consomme de l’énergie pour refroidir ces gourmands mangeurs d’énergie.

C’est pourquoi, certains mineurs expérimentés ont essayés de chauffer leur maison ou autre locaux d’habitation ou de production agricole avec l’énergie dégagée par ces ordinateurs. Ainsi, il est possible de baisser les coûts de chauffage pour ces locaux. Alors, pourquoi ne serait-il pas possible d’organiser ces unités de production de cryptomonnaies autour de locaux nécessitant des installations de chauffages (piscines, serres agricole, etc….) afin de diversifier les sources de profit et de louer les capacités de chauffages de leur installation. Ce serait une rentrée d’argent substantielle pour les mineurs de Bitcoin et certainement une économie pour les installations. Si en plus on arrivait à alimenter cette installation avec une énergie verte (hydroélectrique, éolienne, solaire, etc…) le bilan énergétique serait vraiment très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *